Bruit

En Suisse les deux tiers environ de la population s’estime dérangée par le bruit.

Selon l’ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB), on considère la charge par des limites d’émissions définissant des seuils à partir desquels  ceux-ci provoquent du dérangement  ou des atteintes. L’image de l’impact du bruit en Suisse est la suivante:

  • Le bruit de la circulation concerne de jour chaque cinquième (env. 1.6 mios) et de nuit chaque sixième (env. 1.4 mio) personne à son lieu de domicile.
  • Le bruit des chemins de fer perturbe chaque jour chaque centième et de nuit chaque cinquantième personne.
  • Le bruit de l’aviation dérange chaque jour une personne sur cent.
  • Le bruit de la circulation atteint environ 900‘000 habitations respectivement logements durant la journée. Durant la nuit, ce nombre est de 800‘000.
  • Si l’on appliquait en Suisse la valeur seuil de l’OMS de 55 dB(A) la journée, il faudrait considérer qu’environ la moitié de la population suisse (env. 4 mios.) serait dérangée par des niveaux excessifs de bruit du à la circulation dans leur logement.

Dans le cadre de l’exécution de l’OPair, les cantons sont  chargés des devoirs suivants:

  • Routes: Elaboration du cadastre du bruit routier pour les routes existantes, programme d’assainissement des routes, mise en œuvre de l’assainissement et des mesures de protection acoustique pour les installations de transport.
  • Industrie: Elaboration de dispositions pour les installations
  • Travaux publics dans des zones fortement exposées au bruit: Octroi d’autorisations dans le cadre des permis de construire
  • Mesures de protection acoustiques: Délivrance d’autorisations pour des mesures de protection acoustique, programmes d’assainissement de routes cantonales et communales à soumettre à la Confédération.
  • Vibrations: délivrance d’autorisations pour des installations.

 Autres liens:


Dossiers


Groupes de travail